"Chacun de nous gagnerait à recenser cet herbier intime,

au fond de l'inconscient,

les forces douces

et lentes de notre vie trouvent des modèles

de continuité

et de persévérance.

Une vie de racines

et de bourgeons est au cœur de notre être."

   

Gaston Bachelard.

Le droit de rêver. Introduction

à la dynamique

du paysage.

L'effeuille temps est un objet photo / graphique superposant et utilisant des bribes d'images comme matières à dessiner.

 

Ces stratifications d'espace-temps composent un feuilletage d'instants, de projections imaginaires et de représentations.

 

L'image-paysage est mise en relation avec sa représentation graphique confrontant ainsi le territoire et sa carte à l'intérieur d'un même objet. Elle est également reliée à la projection d'un imaginaire.

Le bloc ainsi constitué cherche à questionner la complexité d'une perception.

 

Partant également du postulat que l'immobilité n'existe pas, l'effeuille temps traque

les traces de la vibration du vivant. Le travail de superposition d'instants atteste

de l'imperceptible changement continu qui traverse toute perception.

 

Le dispositif brouille les frontières entre réel, représentation et imaginaire et évoque différents médiums : gravure, dessin, photo...

 

 

 

Matériaux utilisés : encres pigmentaires, calques, films/papier japonais.

 

 

e l i s a b e t h    c e l l e 

           images       mots          mouvements

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now