Haptique

Cette série de diptyques cherche à développer un contact épidermique,

une expérience haptique

du regard.

 

Et pour ce faire, chaque image est le fruit d'un rapprochement direct, sans artifice,

pour changer la distance

aux choses vivantes et mettre

le nez au ras de la matière.

 

L'œil palpe l'objet, pénètre dans une forme d'intimité végétale, plonge dans sa texture ;

la sensation se glisse sous

la peau. C'est un échange tissulaire, organique.

 

La forme, les contours,

les représentations s'estompent pour laisser place à

une troublante proximité qui brouille les échelles, les valeurs.

 

Telle Alice, celui qui regarde devient minuscule, arpente

un nouveau monde.

 

Il fait l'expérience d'une immersion sans hiérarchies, découvre un autre point de vue, celui de l'insecte, ou de l'oiseau... Et entrevoit d'étranges correspondances entre le très petit et l'immense, le vivant

et l'inerte.

 

 

 

Le choix du noir et blanc permet d'éviter la force visuelle de

la couleur et le cadrage carré serré décontextualise et sort

de la forme globale.

 

e l i s a b e t h    c e l l e 

           images       mots          mouvements

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now