Empreinte éclatée

 

Acrylique sur films et papier japon. Format 100x65 cm.

L’empreinte est l’image dialectique, écrit Didi-Huberman*. Elle nous parle aussi bien de la présence que de l’absence du référent, du contact que de la perte et de la perte du contact.

*La ressemblance par contact.