L'effeuille temps              Prisme

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Minéral

Radiographier les paysages,

les passer au crible

de la lumière, de la transparence et du vide.

 

En extraire des éléments. Superposer les points de vues, les hauteurs, les plans,

les échelles.

 

Fondre les rapports

de l'immense au très petit.

Du macro au micro,

chercher les échos.

 

Déplier ces zones invisibles

du relief que l'œil recompose pour créer une continuité.

 

Donner à chaque composition le vide nécessaire

à sa respiration,

un espace levure

qui gonfle l'horizon.

 

Et laisser se révéler lentement derrière l'opalescence

un paysage unique et singulier.

 

 

 

 

Toujours suivre les lisières,

les zones frontalières :

entre photo, gravure, peinture, entre figure et abstraction, entre réel et fiction...

 

Ces fragiles limites où l'on peine à trouver les mots pour nommer, désigner...

 

 

 

 

 

Rouges

Matières utilisées :

encres pigmentaires,

films, calques, plexis

320 x 320 x 10 mm

encadrés en

400 X 500 X 10 mm

 

Série limitée à 5 ex.

signés numérotés

Mythographique
30X30
Forestier

e l i s a b e t h    c e l l e 

           images       mots          mouvements

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now